Mon panier

×
Votre panier est vide
Suivez-nous   Facebook Twitter LinkedIn YouTube Cart      login
Facebook   Twitter   LinkedIn   YouTube   Cart   login      

Plusieurs solutions

Avec Numeri.life, vous pouvez choisir ce que deviendront vos comptes de réseaux sociaux.
Transmettez à quelqu'un de confiance vos directives. La personne que vous aurez désignée (le Bénéficiaire) pourra alors agir selon vos instructions : fermer un compte, le laisser ouvert, en limiter l'accès...

L'image persistante

Une notification sur votre téléphone, un matin au réveil, sonne comme un retour en arrière. Les yeux à demi ouverts, votre portable vibre et Facebook vous informe que c’est l’anniversaire d’un ami proche. Sauf que cet ami est mort.

Le réseau social, prévu pour les vivants, vous propose de vous rendre sur son profil pour le célébrer. Ce que vous faites, instinctivement. Et à chaque fois, c’est une petite rechute. Vous passez une demi-heure à faire glisser mécaniquement votre pouce de gauche à droite pour faire défiler les photos. Comme autant de souvenirs du temps ancien où vous viviez avec plus de légèreté.

Maîtrisez votre image !

Les réseaux sociaux font partie de notre environnement quotidien. Nous y passons du temps, nous communiquons, nous partageons... Beaucoup ont le réflexe de se connecter en prenant le premier café du matin...

Si les réseaux s'avèrent un formidable espace de rapprochement, ils peuvent aussi devenir un véritable cauchemar lors d'une disparition. Recevoir un rappel vous suggérant de souhaiter l'anniversaire d'un être cher disparu n'a rien de réjouissant. Voir d'autres relations intervenir sur votre espace après votre grand départ peu devenir insupportable aux yeux de ceux qui vous aiment.

Il est extrêmement difficile de procéder à la fermeture d'un compte lorsque l'on ne dispose pas des codes d'accès. Facebook, par exemple, compterait selon une étude de 2016, plus de 60 millions de comptes fantômes. Les données partagées du vivant sont accessibles : photos, vidéos, messages... Une situation qui peut devenir insupportable !

C'est vous qui décidez...

Votre image vous appartient. Si vous ne laissez pas de directives, il est possible que vos profils vous survivent et deviennent autant d'objets célestes dérivant à tout jamais dans l'univers Internet... qu'en pensez-vous ?

Grâce à Numerilife, il est maintenant possible de transmettre un testament numérique à ses proches, comme nous planifions notre succession matérielle. Vos traces, inscrites sur Internet, ne disparaîtront peut-être jamais si vous n’avez exprimé aucun souhait en ce sens.

Les réseaux sociaux ne cherchent pas à freiner les comptes de personnes disparues : plus les utilisateurs partagent du contenu, plus la plateforme est active. Peu importe si les messages sont morbides ou non. Reprenez le contrôle de votre destinée avec les fonctions de Numerilife.

Maîtrisez votre image !

Les réseaux sociaux font partie de notre environnement quotidien. Nous y passons du temps, nous communiquons, nous partageons... Beaucoup ont le réflexe de se connecter en prenant le premier café du matin...

Si les réseaux s'avèrent un formidable espace de rapprochement, ils peuvent aussi devenir un véritable cauchemar lors d'une disparition. Recevoir un rappel vous suggérant de souhaiter l'anniversaire d'un être cher disparu n'a rien de réjouissant. Voir d'autres relations intervenir sur votre espace après votre grand départ peu devenir insupportable aux yeux de ceux qui vous aiment.

Il est extrêmement difficile de procéder à la fermeture d'un compte lorsque l'on ne dispose pas des codes d'accès. Facebook, par exemple, compterait selon une étude de 2016, plus de 60 millions de comptes fantômes. Les données partagées du vivant sont accessibles : photos, vidéos, messages... Une situation qui peut devenir insupportable !

C'est vous qui décidez...

Votre image vous appartient. Si vous ne laissez pas de directives, il est possible que vos profils vous survivent et deviennent autant d'objets célestes dérivant à tout jamais dans l'univers Internet... qu'en pensez-vous ?

Grâce à Numerilife, il est maintenant possible de transmettre un testament numérique à ses proches, comme nous planifions notre succession matérielle. Vos traces, inscrites sur Internet, ne disparaîtront peut-être jamais si vous n’avez exprimé aucun souhait en ce sens.

Les réseaux sociaux ne cherchent pas à freiner les comptes de personnes disparues : plus les utilisateurs partagent du contenu, plus la plateforme est active. Peu importe si les messages sont morbides ou non. Reprenez le contrôle de votre destinée avec les fonctions de Numerilife.

Plusieurs solutions

Avec Numeri.life, vous pouvez choisir ce que deviendront vos comptes de réseaux sociaux.
Transmettez à quelqu'un de confiance vos directives. La personne que vous aurez désignée (le Bénéficiaire) pourra alors agir selon vos instructions : fermer un compte, le laisser ouvert, en limiter l'accès...

L'image persistante

Une notification sur votre téléphone, un matin au réveil, sonne comme un retour en arrière. Les yeux à demi ouverts, votre portable vibre et Facebook vous informe que c’est l’anniversaire d’un ami proche. Sauf que cet ami est mort.

Le réseau social, prévu pour les vivants, vous propose de vous rendre sur son profil pour le célébrer. Ce que vous faites, instinctivement. Et à chaque fois, c’est une petite rechute. Vous passez une demi-heure à faire glisser mécaniquement votre pouce de gauche à droite pour faire défiler les photos. Comme autant de souvenirs du temps ancien où vous viviez avec plus de légèreté.

Conditions de ventes     Conditions d'utilisation     Confidentialité     © Numeri.life - Tous droits réservés 2016 / 2018
Conditions de ventes  Conditions d'utilisation
Confidentialité  © Numeri.life - Tous droits réservés 2016 / 2018